SNAP !

LES TRAVAILLEURS·EUSES DU SEXE ORGANISENT LEUR PREMIER FESTIVAL À PARIS !

LE PREMIER FESTIVAL SNAP ! (SEX WORKERS NARRATIVES ARTS AND POLITICS), UN FESTIVAL ENTIÈREMENT DÉDIÉ AUX REPRÉSENTATIONS, DISCOURS ET ENJEUX LIÉS AU TRAVAIL DU SEXE AURA LIEU À PARIS LES 2,3 ET 4 NOVEMBRE 2018.

Les métiers du sexe (escorting, sexcam, porno, domination, etc) sont des objets récurrents de débat public, mais sont pourtant peu connus depuis la perspective des personnes qui les exercent. Ils sont rarement traités dans les médias, et lorsque c’est le cas, le sont de façon grossière, caricaturée et stigmatisante.

Le but premier du Festival SNAP ! est de valoriser les œuvres et discours créés par les travailleuses·eurs du sexe eux·elles-mêmes ou respectant des processus de création “Nothing about us Without us” – à savoir une collaboration active avec les personnes concernées.

Car au-delà du sensationnalisme accolé généralement à ce type de sujet, le travail sexuel se situe à l’intersection d’enjeux théoriques et politiques majeurs, autant qu’au coeur des réflexions sur le représentable, les usages de soi, les rapports au travail, à la sexualité, de classe, de genre.  Aussi n’est-ce pas un hasard si les vies, les discours et les représentations situées des travailleurs·euses du sexe constituent un point de convergence vivant de contre-cultures féministes, politiques, queer, libertaires.

Concentrée sur 3 jours, la programmation de ce premier “Sex Worker Fest” français proposera, à l’initiative de Marianne Chargois, des projections de films, des soirées spectacles et performances, des tables rondes avec des artistes, expert·es et organisations de travailleurs·euses du sexe qui exposeront leurs visions, œuvres, pensées critiques et expertises de terrain.

First sex worker festival to debut in Paris.

The Sex workers Narratives Arts and Politics festival is a new festival fully dedicated to narratives, self-representation and perspectives on sexwork. SNAP !  will take place in Paris on November 2nd, 3rd and 4th.

Sex work is often debated in our society, but the people who have actual knowledge of escorting, sexcam, porn and domination work are rarely consulted. When the media decide to discuss their situation, they are often ridiculed, stigmatized or subject to caricature. The SNAP ! Festival’s  primary goal  is to promote art and discourse created by sexworkers; a collaborative project that abides by the moto Nothing about us without us.

Despite the fact that most news pieces on the topic are sensationalist junk, sexwork questions most political theories and is a great tool for examining what can – and should – be shown, for asking “what is work?”. It also tackles use of the self , sexualities, classes, genders and genres. So it should not come as a surpise that sexworkers’ lives, productions and embodied production practice s are at the crossroads of feminist, radical, queer and anarchist  fringe cultures .

The very first French sex worker fest will span over 3 days. Movies, shows and performances curated by Marianne Chargois will take place in the evening and pannel discussions gathering artists, experts and sex workers union will help us show our vision, critical thinking tool and field expertise.

TrianglesL’éthique de programmation du SNAP est de valoriser les œuvres et discours créés par les travailleuses-eurs du sexe ils et elles-mêmes, ou respectant des processus de création Nothing about us Without us – à savoir un processus de collaboration active avec les personnes concernées.

Le tronc de programmation articule durant 3 jours table-rondes, projections, performances, DJ set, concerts, dans une dynamique de festival engagée autour de l’empowerment des minorités travailleuses du sexe, la mise en visibilité des enjeux politiques et de droits humains afférents, et la dé-construction du stigmate pute.

1-Photo-Vignette-PERF
Juan & Kory - Photo Juno-Mac

Performances radicales et spectacles contemporains Par des travailleuses-eurs du sexe et Sur le travail sexuel rythment les 3 soirées du festival SNAP !

Empower-A-2
Empower

Toutes les projections sont accompagnées de rencontres, discussions et débats.

Les axes thématiques s’articulent autour des questions d’auto-représentations et visibilités des minorités, du législatif et des conditions de travail, des droits humains, des outils de résistance et d’empowerment créés par les travailleuses-eurs du sexe en France et à l’international.

film 4
Carmina

Les tables-rondes SNAP ! invitent les travailleuses du sexe militant-es, associations communautaires, actrices-eurs de terrain, artistes putes, à venir discuter et exposer les enjeux autour  des conditions de travail dans les métiers du sexe, de l’usage des auto-narrations comme auto-défense, de politiques publiques et d’insurrection.

Rebecca Dorothy
Rebecca Dorothy

Issues de contributions internationales, les œuvres exposées donnent à voir un véritable réseau d’Art Pute : ou comment retrouver un art véritablement politique et radical.

INFOS

SNAP ! Sex workers Narratives Arts & Politics

2, 3, 4 novembre 2018

Accès

POINT éPHéMèRE
200 QUAI DE VALMY 75010 PARIS

Grille Tarifaire

PASS Festival : 35 € pré-vente / 40 € sur place

Projections Films : 5 €

Spectacles : 9 € pré-vente / 11 € sur place

Soirée Perfs Put’ : 11€ pré-vente / 13 € sur place

Concert Lady McGrew : 7 €

SNAP SHOUTS Concert de clôture : 5 €

Talks, Table-rondes, Conférences, Exposition : Entrée Libre

Pré-ventes Réservations

PASS Festival

Du Vendredi 02/11/2018 au Dimanche 04/11/2018
35€ pré-vente /40€ sur place

Spectacle - Le Corps du Roi

Vendredi 02 Novembre 2018 - 21h30
9€ pré-vente / 11€ sur place

Soirée Performances Put'

Samedi 03 Novembre 2018 - 21h30​
11€ pré-vente / 13€ sur place

Spectacle - La Belle Indifférence

Dimanche 04 Novembre 2018 - 16h00
9€ pré-vente / 11€ sur place