Kaliarda

Documentaire de Paola Revenioti
Projection + Rencontre avec la réalisatrice / SAM 3 nov / 19h / Studio 1er étage / Entrée : 5 €

Kaliarda (2015, 58᾽) est le premier et unique documentaire qui retrace l’histoire de Kaliarda, un langage argotique secret inventé par des travailleur.se.s du sexe grec.que.s comme un moyen de protection. Développé à partir des années 1940, Kaliarda a été réapproprié par les femmes trans et les homosexuels pendant les années d’extrême répression notamment la période de la dictature militaire (1967-1974). Son emploi a continué, tant à Athènes qu’en province, jusque dans les années 1980 notamment dans les lieux de drague homosexuelle et de travail du sexe. Dans le film témoignent aussi bien des personnes ayant pratiqué le Kaliarda que des chercheurs et artistes. Kaliarda, montré pour la première fois en France, a déjà été projeté, entre autres, à Athènes, à Londres, à Berlin et à Amsterdam.

Paola Revenioti, réalisatrice, photographe et travailleuse du sexe, est une figure emblématique de la contreculture grecque. Elle fait partie des premières militantes trans en Grèce, depuis la fin des années 1970. Entre 1982 et 1993 elle éditait Kraximo, la toute première revue queer en Grèce dont les premiers numéros portaient le sous-titre « toute activité rémunérée égale prostitution ». En 1985 a paru Saltarisma, un recueil de ses poèmes. En 1992, elle a co-organisé une des premières éditions du festival Gay Pride à Athènes. Depuis 2011, elle a réalisé une dizaine de films documentaires. En 2013, deux expositions rétrospectives de son œuvre photographique ont eu lieu, à Athènes et à Londres.

Kaliarda (2015, 58’) is the first and only documentary that traces the history of Kaliarda, a secret slang language invented by Greek sex workers as a means of protection. Developed in the 1940s, Kaliarda was re-appropriated by trans women and homosexuals during the years of extreme repression, especially during the military dictatorship (1967-1974). It continued to be used, both in Athens and in the provinces, until the 1980s, particularly in places where homosexuals and sex workers gathered. People who have spoken Kaliarda, as well as researchers and artists testify in the documentary. Kaliarda, shown for the first time in France, has already been screened, among other places, in Athens, London, Berlin and Amsterdam.

Paola Revenioti, a director, a photographer, and a sex worker, is an emblematic figure of the Greek counterculture. She was one of the first trans activists in Greece in the late 1970s. Between 1982 and 1993 she worked as editor of Kraximo, the first ever queer magazine in Greece of which the first issues bore the subtitle « any paid activity equals prostitution ». 1985 saw the publication of Saltarisma, a collection of her poems. In 1992, she co-organized one of the first editions of the Gay Pride Festival in Athens. Since 2011, she has directed a dozen documentaries. In 2013, two retrospective exhibitions of her photographic work took place in Athens and London.