Là où les Putains n’existent pas

Documentaire / Ovidie / 56 min / Version Originale Suédois, Français – Sous-titres anglais
Projection + Rencontre avec Ovidie, Sarah Marie Maffesoli et Giovanna Murillo Rincon / Dim 4 nov / 17h / Hall / Entrée libre

La tragédie d’Eva-Marree, privée de ses enfants pour prostitution puis tuée par leur père. Dans un réquisitoire convaincant, la réalisatrice Ovidie dénonce les abus de pouvoir commis par un État suédois prétendument protecteur.
En Suède, dénoncent les interlocuteurs d’Ovidie (la mère d’Eva-Marree, Zenitha, son avocat, la responsable de son syndicat…), une « putain » ne saurait être une bonne mère. Si, comme cette jeune femme courageuse, qui témoigne dans un entretien d’archives avec une retenue et un charisme remarquables, elle ose refuser le statut de victime et d’irresponsable qu’on lui assigne, elle devient une ennemie de la société. En un réquisitoire convaincant contre un État « providence » dont aucun représentant n’a souhaité s’exprimer, la réalisatrice expose en détail l’hallucinant déni de justice qui a frappé Eva-Marree et ses enfants. Nombre de pays membres de l’Union européenne, dont la France, rappelle-t-elle aussi, ont adopté la législation suédoise criminalisant les clients de prostitué(e)s, l’autre volet selon elle d’une vision puritaine et répressive qui fragilise les travailleurs du sexe tout en affirmant les aider.

Everything’s better than a Hooker

Ovidie / 56 min / Originale version : swedish, french – English subtitles
Projection + discussion meeting with Ovidie, Sarah-Marie Maffesoli, and Giovanna Murillo Rincon

The incredible stigmatization of sex workers is juxtaposed against Sweden’s own celebration of its moral status in Europe in Ovidie’s latest documentary. Sex worker activist Eva Maree Kullander Smith was not only deprived custody of her children but eventually stabbed by the father ‑ a man with a documented violent past. An investigative film about the hypocrisy and moral double standards in Sweden’s law.
The talk will focus on violences against sex workersand hate crime, their structural causes, and the impact of the abolitionnist laws on sex workers lives.