Travail du sexe & Migrations : Crossings – Migrant Sex workers stories

Documentaire / 40 MIN / version Originale : multilingue – sous-titres anglais
Projection + Table ronde / Avec Luca Stevenson (ICRSE), Giovanna Murillo Rincon, Juan Florian (Acceptess-T), Calo Giacometti et Hélène le Bail / Sam 3 nov / 16h / Hall / ENtrée libre

Crossings- Migrant Sex workers stories est un documentaire produit par des travailleuses du sexe sur la criminalisation et l’oppression auxquelles les travailleuses et travailleurs sexuels migran-ets sont confront-ées en Europe, ainsi que sur leur résistance et leur auto-organisation dans la forteresse Europe dans un contexte de racisme, xénophobie, misogynie et d’augmentatin des lois de criminalisation du travail sexuel. 5Dans ce film, 5 travailleuses du sexe racontent leur histoire et s’opposent avec force aux récits très répandus de victimisation et d’impuissance.
Ce film a été produit en collaboration avec des organisations de travailleuses et travailleurs sexuels de 5 pays européens, d’Ukraine, de Norvège, de France, d’Espagne et de Serbie et avec le Comité international pour les droits des travailleuses et travailleurs sexuels en Europe.
Le projet a été soutenu par le Programme de santé publique de l’Open Society Foundations.

Projection suivie d’une table-Ronde mettant en perspective les lois anti-migratoires, les législations sur le travail sexuel en France et en Europe, et leurs conséquences sur les vies des personnes en parcours de migration avec Luca Stevenson (ICRSE), Giovanna Murillo Rincon, Juan Florian (Acceptess-T), Calo Giacometti et Hélène le Bail (Chercheurs en charge de l’enquête sur l’impact de la loi du 13 Avril 2016 contre le « système prostitutionnel », dite « loi de pénalisation des clients »)

40 min / Original version : multilingual – English subtitles

Crossings is a sex-worker produced documentary about the criminalisation and oppression migrant sex workers face in Europe and their resistance and self-organising in Fortress Europe amidst increasing racism, xenophobia, misogyny and anti-sex work sentiments. 5 sex workers tell their stories and powerfully counter widespread narratives of victimhood and powerlessness in the movie.
The film was collaborately produced by sex worker organisations from 5 European countries, Ukraine, Norway, France, Spain and Serbia and the International Committee on the Rights of Sex Workers in Europe. 
The project was supported by the Public Health Program of the Open Society Foundations.

The projection is followed by a  Round Table putting into perspective anti-migration laws, sex work legislation in France and Europe, and their consequences on the lives of people in migration with Luca Stevenson (ICRSE), Giovanna Murillo Rincon, Juan Florian (Acceptess-T), Calo Giacometti and Hélène le Bail (Researchers in charge of the investigation on the impact of the law of 13 April 2016 against the « prostitution system », called « client criminalization law »)