Films

Vendredi 2 novembre
19h30 / Studio 1er étage / Entrée Libre
Un film de Juliana Piccilio

Au moyen d’entrevues et d’images d’archives, ce documentaire en cours de réalisation explore l’histoire de la représentation des travailleuses du sexe au cinéma à travers le regard des travailleuses du sexe elles-mêmes.


Précédé de Creative Traficking – Les Demimondes

Samedi 3 Novembre

13h30 / Studio / Entrée 5€

POV BRESIL : Daspu + What you don’t see

VO Portugais Brésilien + Sous-titres en Anglais

Sous le slogan « La mode pour le changement », Davida crée la ligne de vêtements Daspu, cherchant à renforcer la lutte contre les discriminations des travailleuses et travailleurs sexuels et à promouvoir la prévention contre le HIV.

15h / Studio / Entrée 5€

Las Girasoles del Nicaragua

de Florence Jaugay

Au Nicaragua, dix-huit travailleuses sexuelles ont été nommées médiatrices judiciaires par la Cour suprême et contribuent à résoudre les confits qui se présentent dans leur milieu, mais aussi dans d’autres secteurs de la société.

17h / Studio / Entrée 5€

POV : Pute et féministe

Courts-métrages / Oélia Gouret, Chris Caliman & Tarna, Juniper Fleming

Sélection de court-métrages traitant des discriminations putophobes, de féminisme, de travail.

19h / Studio / Entrée 5€

Kaliarda

Projection + Rencontre avec la réalisatrice Paola Revenioti

Kaliarda est le premier et unique documentaire qui retrace l’histoire de Kaliarda, un langage argotique secret inventé par des travailleur.se.s du sexe grec.que.s comme un moyen de protection, développé à partir des années1 940.

19h / Salle de concert / Entrée 5€

Thema domina: Kopfkino

Projection + Rencontre avec aXelle DeSade Un film de Lene Berg

Kopfkino (mindfuck) présente une discussion entre huit femmes assises à une longue table de banquet, dans un espace théâtral. Ce sont des professionnelles du BDSM: cinq travaillent comme dominatrices, trois comme soumises.

Dimanche 4 Novembre

14h / Salle de concert / Entrée 5€

Yes, we fuck !

Projection + Rencontre avec foZif, performeuZ et assistant-e sexuel-le. Un film de Antonio Centeno et Raul de la Moréna.

Yes, We Fuck ! est un documentaire qui aborde la sexualité chez les personnes à diversités fonctionnelles, celles et ceux qu’on appelle «handicapés ».

14h / Hall / Entrée libre

EMPOWER Perspectives de Travailleuses du sexe – AYING

Un film de Marianne Chargois

EMPOWER est une série de 3 portraits de travailleuses du sexe aux trajectoires hétéroclites croisant parcours de migration, identités Trans, féminisme, lutte contre le VIH, lutte contre la précarité et les discriminations.

17h / Salle de concert / Entrée 5€

Live nude girls unite

Projection + Rencontre avec Thierry Schafauser, co-fondateur du STRASS

Un film de Julia Query et Vicky Funary

Film documentaire à la première personne sorti en 2000, retraçant

la grêve et la syndicalisation des danseuses du bar à strip-tease le « Lusty Lady » de San Francisco.

17h / Hall / Entrée 5€

Là où les putains n’existent pas

Projection + Rencontre avec Ovidie , Sarah Marie Mafesoli , Giovanna Murillo Rincon autour des violences faites aux travailleuses du sexe

Un film de Ovidie

La tragédie d’Eva-Marree, privée de ses enfants pour avoir exercé le travail sexuel puis tuée par leur père. Dans un réquisitoire convaincant, la réalisatrice Ovidie dénonce les abus de pouvoir commis par un État suédois pré-tendument protecteur. Nombre de pays dont la France, rappelle-t-elle aussi, ont adopté la législation suédoise criminalisant les clients de prostitué(e)s, l’autre volet d’une vision puritaine et répressive qui fragilise les travailleur-euses du sexe tout en afrmant les aider.

19h / Salle de concert / Entrée 5€

Sex work is work

Zarah Stardust & Ms Naughty, Ole Magnus Kinapel, Renato Balla, Pj Starr, Savannah Slu, Laure Giappiconi, Vera Rodriguez, Star-star

Sélection de court-métrages internationaux donnant à voir les vies des travailleurs-euses du sexe dans diférents contextes législatifs, leurs luttes, leurs résistances au stigma et aux discriminations.