Exposition collective : Parental Advisory Explicit Females

Image d'en tête : Rebecca Dorothy

Cette exposition photos / vidéos propose de découvrir les œuvres de 3 collectifs et de 12 artistes travailleuses du sexe / Commissariat : Maïa Izzo-Foulquier
L'Expo sera visible tout au long du SNAP! / VEN 2-3-4 NOV / HALL / Entrée libre
vernissage VEN 2 NOV / 18H / Hall

Sans surprise, Parental Advisory Explicit Females met à l’honneur l’autoreprésentation et l’art pute ! Les œuvres présentées ont toutes été créées directement par des travailleuses du sexe ou en collaboration active avec celles-ci, au sein de collectifs. L’exposition s’attache à rendre compte de la diversité des points de vues, des expressions et des identités des travailleuses du sexe en France et à l’international. Ainsi, les Backstage Stories de Rebecca Dorothy (Allemagne) nous laisse entrevoir quelques fragments intimes collectés lors de tournages de films érotiques, tandis que Reclamation and (Dis)atonement de Juniper Flemming (États-Unis) explore la relation entre les représentations contemporaines des travailleuses du sexe et les archétypes féminins de la peinture occidentale. Réalisé par le Sex Worker Feminist Collective (Afrique du Sud), le projet I am What I am vient quant à lui protester contre l’exclusion systématique des travailleuses du sexe de la part du féminisme institutionnel. Les collectifs Stella (Québec) et Debbie Doesn’t Do It For Free (Australie), qui œuvrent tous deux pour l’accès aux droits et le respect de la dignité des travailleuses du sexe, exposeront également plusieurs de leurs créations.

 Commissariat : Maïa Izzo-Foulquier

Unsurprisingly, Parental Advisory Explicit Females highlights self-representation and whore art. The works presented were all created directly by sex workers or in active collaboration with them, within collectives. The exhibition aims to show the diversity of views, expressions and identities of sex workers in France and in the rest of the world. For example, Germany’s Rebecca Dorothy’s Backstage Stories reveal some intimate fragments collected during the shooting of erotic films, while USA’s Juniper Flemming’s Reclamation and (Dis)atonement explores the relationship between contemporary representations of female sex workers and female archetypes in Western painting. Conducted by South Africa’s Sex Worker Feminist Collective, the I am What I am project comes as a protest against the systematic exclusion of female sex workers by the institutional feminism. Quebec’s collective Stella and Australia’s Debbie Doesn’t Do It For Free, both working towards access to rights as well as respecting the sex workers’ dignity, will also exhibit many of their creations.

Curator : Maïa Izzo-Foulquier  / www.zdwcorp.com

ARTISTES

Histoires de Putes

Romy Alizée (France)

Photographe et travailleuse du sexe, Romy Alizée (Romy Furie à l’écran) a découvert la photographie en tant que modèle érotique, métier qu’elle a exercé plusieurs années. En 2014, elle décide de passer derrière l’objectif et de poser un regard plus radical sur la nudité et la sexualité. Avec poésie et provocation, elle détourne les codes de la pornographie à travers une esthétique à la fois punk et vintage. Son travail a été publié dans Les Inrocks, Libération, Grazia et Playboy US. Son premier livre d’autoportraits Furie, sorti en 2018, est publié aux Editions Maria Inc.

www.romyalizee.fr

Ce serait bien plus pertinent de parler de grandes verticales

Clélia Barbut et Marianne Chargois (France)

Marianne Chargois est dominatrice, performeuse et membre active du Strass – Syndicat du Travail Sexuel.

Clélia Barbut est docteure en sociologie et en histoire de l’art, chercheuse associée et enseignante dans les universités Sorbonne Nouvelle et Rennes 2. Le texte présenté à l’occasion de l’exposition et un entretien en voix off sur les pratiques de la performance et du BDSM, entre politique-fiction, soin, jeux et travail du sexe.

http://www.cerlis.eu/team-view/barbut-clelia/

www.artwhoreconnection.org

Ex voto - Alexandre 

Céleste D. (Italie / France)

Suite à des études de mode et de design, Céleste D. travaille pour plusieurs créateurs à travers le monde et côtoie les fashion weeks. En 2013, elle s’installe à Paris où elle exerce ses activités d’artiste et de travailleuse du sexe, spécialisée dans le shibari et le BDSM. En 2017, Céleste organise un autodafé de l’ensemble de ses œuvres pour se défaire des influences du passé. L’œuvre présentée est une broderie réalisée en 2018 à base de lin et de fils de coton. Il s’agit d’un hommage à un client soumis, « qui aime se faire traiter comme un chienne et qui a payé mon loyer à Paris pendant huit mois ».

Contact :
vialactea.celeste@gmail.com

Backstage Stories

Rebecca Dorothy (Italie / Allemagne)

Née à Rome en 1993, Rebecca Dorothy cultive sa passion pour la photographie depuis l’enfance. Elle se rapproche peu à peu de la photographie érotique et décide de s’installer à Berlin pour développer sa pratique. À partir de ses propres expériences, elle aborde des thématiques comme le corps, la sensualité, l’intimité et l’identité. Comme une collection de fragments, ses images racontent des histoires où fusionnent la réalité et la fantaisie, l’amour et la passion, la nudité et le costume. Les photographies présentées pour cette exposition ont été capturées pendant les temps off de différents tournages de films érotiques.

http://rebecca-dorothy.tumblr.com

Reclamation and (Dis)atonement

Juniper Flemming (États-Unis)

Juniper Fleming est une artiste visuelle basée à Detroit. Diplômée de la School of Visual Arts en 2014, elle est actuellement étudiante à la Cranbook Academy of Arts. En 2016, elle se rapproche des arts vivants et du théâtre. Elle réalise, met en scène et performe sur les planches du Dixon Place Theatre (New York) une relecture post-porn de la pièce Sex de Mae West. En 2018, son film Predatory Prostitute a également été projeté lors du Sex Workers’ Festival of Resistance au MoMA et continue d’être diffusé à l’international.

www.juniperfleming.com

Qui $uce? + Le Féminisme Pute pour les Nul.LE.s

Thelma Hell (France)

Artiste, activiste et porte parole du Syndicat du Travail Sexuel (STRASS), Thelma Hell n’est ni à vendre ni à acheter, ni reprise ni échangée, ni jolie ni désolée.

www.zdwcorp.com

Blow Jobs Are Real Jobs

Kia (Royaume-Uni)

Kia est queer, biraciale, afro-américaine et non-binaire. Basé.e à Glasgow, cela fait plusieurs années qu’ielle évolue par allers-retours dans le milieu du travail du sexe car ielle est également artiste spécialiste de la broderie et étudiant.e en anthropologie. Son travail se concentre essentiellement sur la fétichisation de la sexualité non blanche et la stigmatisation qui entoure le travail du sexe. La pièce présentée est une broderie, un artisanat traditionnelle dont ielle s’empare de manière à la fois militante et subversive, afin de questionner l’idée de «travail de femmes».

www.instagram.com/Kiaawilliams

La Maman et la Putain

Miss LNI (Grèce)

Miss LNI est une artiste pluridisciplinaire. Elle travaille avec différents médias comme la vidéo, la performance, la photographie ou encore l’écriture. L’ensemble de son processus de travail engage le corps humain et le considère comme un enjeu politique majeur. Après des études en sciences politiques (Université d’Aristote, Grèce), elle s’installe en France où elle valide un Master 2 en cinéma (Sorbonne nouvelle, EICAR). Durant son parcours, sa curiosité sexuelle l’a menée au travail du sexe notamment en tant que modèle érotique et camgirl. La découverte des métiers du sexe a été pour Miss LNI un changement de vie radical, accompagné d’une démarche intellectuelle et artistique poussée. Elle réalise actuellement un livre de photographies afin de remettre en question la dichotomie Maman/Putain dans les codes contemporains de la féminité.

www.instagram.com/miss.lni

Kalachachatte

Racoline (France)

Racoline est une artiste pluridisciplinaire qui questionne les représentations sexuelles et de genre, et aime bien faire des trucs avec sa chatte.

Contact :
racoline.super@gmail.com

On se voit se voir

Paola Revenioti (Grèce)

Paola Revenioti, réalisatrice, photographe et travailleuse du sexe, est une figure emblématique de la contreculture grecque. Elle fait partie des premières militantes trans en Grèce, depuis la fin des années 1970. Entre 1982 et 1993 elle éditait Kraximo, la toute première revue queer en Grèce dont les premiers numéros portaient le sous-titre « toute activité rémunérée égale prostitution ». En 1985 a paru Saltarisma, un recueil de ses poèmes. En 1992, elle a co-organisé une des premières éditions du festival Gay Pride à Athènes. Depuis 2011, elle a réalisé une dizaine de films documentaires. En 2013, deux expositions rétrospectives de son œuvre photographique ont eu lieu, à Athènes et à Londres. Les photographies présentées ont été prises entre 1983 et 1985, une époque à l’érotisme décomplexé qui semble aujourd’hui révolue.

www.thebreedersystem.com/exhibition-details/paola/

www.youtube.com/PaolaRevenioti

Messages with my Ex + Chat Animations

Lily SFW (Royaume-Uni)

Travailleuse du sexe basée à Londres, spécialisée dans le webcamming et la création de contenu, Lily SFW est diplômée de la Goldsmiths, University of London. En tant qu’artiste et travailleuse du sexe, son travail vidéo se concentre sur les identités numériques, capables de conjuguer tout à la fois des stratégies économiques de marchandisation de soi, et une posture d’empowerment féministe. Son nom d’artiste est composé de son pseudo de travailleuse du sexe, Lily, et de la mention SFW qui signifie «Safe For Work».

https://vimeo.com/lilysfw

Contact :
lilysfw@gmail.com

Wish You Would Hear

Alex Tigchelaar (Québec)

Alex Tigchelaar est une travailleuse du sexe et une militante des travailleuses du sexe de Montréal, au Québec. Son entreprise, The Scandelles / Operation Snatch, a produit de nombreuses pièces de théâtre sur des thèmes liés au travail du sexe, tels que Neon Nightz et Les Demimondes. Son travail est mieux connu du public européen pour sa collaboration avec Bruce LaBruce, intitulée Give Piece of Ass a Chance.

www.montrealpalimpsex.com

COLLECTIFS

Pics from the Debbies

Debby Doesn’t Do It For Free (Australie)

I am What I am

Sex Worker Feminist Collective (Afrique du Sud)

The Pink Room + Campagne Stella

Stella (Québec)