LE PREMIER FESTIVAL SNAP ! (SEX WORKERS NARRATIVES ARTS AND POLITICS), a eu LIEU À PARIS LES 2,3 ET 4 NOVEMBRE 2018.

Le tronc de programmation a articulé durant 3 jours table-rondes, projections, performances, dj set, concerts, dans une dynamique de festival engagée autour de l’empowerment des minorités travailleuses du sexe, la mise en visibilité des enjeux politiques et de droits humains afférents, et la dé-construction du stigmate pute.

Performances radicales et spectacles contemporains Par des travailleuses-eurs du sexe et Sur le travail sexuel rythment les 3 soirées du festival SNAP !

Toutes les projections sont accompagnées de rencontres, discussions et débats.

Les axes thématiques s’articulent autour des questions d’auto-représentations et visibilités des minorités, du législatif et des conditions de travail, des droits humains, des outils de résistance et d’empowerment créés par les travailleuses-eurs du sexe en France et à l’international.

Les tables-rondes SNAP ! invitent les travailleuses du sexe militant-es, associations communautaires, actrices-eurs de terrain, artistes putes, à venir discuter et exposer les enjeux autour  des conditions de travail dans les métiers du sexe, de l’usage des auto-narrations comme auto-défense, de politiques publiques et d’insurrection.

Issues de contributions internationales, les œuvres exposées donnent à voir un véritable réseau d’Art Pute : ou comment retrouver un art véritablement politique et radical.